16mar2017

Mikron accroît son chiffre d’affaires et son EBIT


Bienne, le 16 mars 2017 – Au cours de l’exercice 2016, le groupe Mikron est parvenu à accroître sensiblement son chiffre d’affaires et son EBIT. Il a bénéficié d’un carnet de commandes bien rempli en début d’année et d’une demande croissante dans l’activité Services et Outillage. La demande instable de systèmes d’usinage et d’automatisation au cours de l’exercice 2016 a nettement plus pénalisé le segment d’activité Machining que le segment d’activité Automation. Au total, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de CHF 256,0 millions (contre CHF 228,6 millions l´année précédente, +12%), enregistré une entrée de commandes de CHF 243,6 millions (contre CHF 264,6 millions l’année précédente, -8%) et généré un EBIT de CHF 4,1 millions (contre CHF 2,5 millions l´année précédente, +64%). Lors de l’assemblée générale, le conseil d’administration proposera pour 2016 une distribution sur les réserves de capital de CHF 0,05 CHF par action (CHF 0,05 l’exercice précédent également). Le groupe Mikron va intensifier l’offensive en faveur de l’innovation lancée en 2016 au cours des années à venir, tout en perfectionnant les produits existants.
 
Chiffre d’affaires et taux d’utilisation des capacités
Avec un chiffre d’affaires annuel de CHF 256,0 millions, le groupe Mikron a, comme prévu, nettement dépassé le résultat correspondant de l’exercice précédent (CHF 228,6 millions, +12%). Les deux segments d’activité ont pu augmenter leur chiffre d´affaires, la hausse étant cependant nettement plus marquée chez Mikron Automation (+21%) que chez Mikron Machining (+2%). En ce qui concerne le segment d’activité Automation, cette évolution est due au carnet de commandes bien rempli en début d’année (CHF 99,5 millions) et aux entrées de commandes réjouissantes de CHF 128,9 millions, même si elles sont inférieures au niveau record de 2015. Presque tous les sites du segment d’activité Automation ont affiché un mélange harmonieux de nouveaux projets clients et de commandes récurrentes.
 
Mikron Machining affichait un carnet de commandes de CHF 43,8 millions en début d’année et une entrée de commandes de CHF 114,8 millions pour l’exercice sous revue, ce qui a entraîné une exploitation insuffisante des capacités de production pour certaines lignes de produits. Le secteur des machines de Mikron Machining a souffert quasiment toute l’année d’une entrée de commandes déséquilibrée, extrêmement instable et globalement trop faible. En définitive, cette situation a également entraîné des adaptations de l’effectif, sans toutefois perdre de vue l’exigence de maintien et de renforcement de la capacité d’innovation. Bien que Mikron Machining ait pu remporter des commandes importantes au quatrième trimestre 2016, le segment d’activité s’attend également à un taux d’utilisation des capacités insuffisant début 2017 dans le secteur de la construction de machines.
 
L’activité Services a bien résisté dans les deux segments en 2016. La pression sur les marges pour les pièces détachées et sur les tarifs horaires des techniciens de service a toutefois continué d’augmenter. L’activité Outillage de Mikron Machining a de nouveau connu un exercice fructueux. Avec une croissance de 8%, plus de 25% du chiffre d’affaires de ce segment d’activité provient déjà de la vente d’outils.
 
Carnet de commandes

À CHF 122,9 millions fin 2016, le carnet de commandes du groupe Mikron était inférieur de 14% environ au niveau de l’exercice précédent. À cet égard, le carnet de commandes était réparti de manière très inégale entre les différentes sociétés dans les deux segments d’activité. Chez Mikron Automation, le carnet de commandes début 2017 correspondait à près de 60% du chiffre d’affaires de l’exercice précédent, contre environ 50% pour Mikron Machining (sans tenir compte de l’activité Outillage). Pour atteindre la croissance escomptée du chiffre d’affaires, Mikron doit décrocher de nouvelles commandes considérables dès le début de l’exercice 2017. Il existe certes des projets clients potentiels, mais il est très difficile de jauger l’entrain des clients à prendre des décisions.
 
Offensive en faveur de l’innovation
Au cours de l’exercice, Mikron Machining a lancé une offensive en matière d’innovation pour les années 2016 à 2018 dans le secteur des machines. Le segment d’activité investira au total plus de CHF 10 millions en vue de moderniser et d’adapter sa gamme de machines aux nouvelles conditions du marché. L’année passée, le segment d’activité Automation a lancé avec succès son nouveau logiciel de commande sur le marché européen. La prochaine étape consistera à étoffer le logiciel avec des éléments modulaires supplémentaires pour les processus de production les plus divers. Le nouveau logiciel offre aux clients des fonctions supplémentaires et une utilisation améliorée des données de production générées par la ligne d’assemblage, en parfaite adéquation avec l’industrie 4.0.
 
Rentabilité
Le groupe Mikron a enregistré un EBIT de CHF 4,1 millions au cours de l’exercice 2016, dépassant ainsi globalement, comme prévu, le résultat de l’exercice précédent (CHF 2,5 millions). Si le segment d’activité Automation, avec un EBIT de CHF 7,5 millions (contre CHF 4,3 millions l’année précédente) a de nouveau été en mesure d’améliorer considérablement la rentabilité, le segment d’activité Machining a dû encaisser un nouveau recul de l’EBIT avec CHF -5,2 millions (contre CHF -4,3 millions l’année précédente). Les fluctuations élevées des entrées de commandes, qui ont stagné à un niveau décevant, et les problèmes en termes de taux d’utilisation des capacités qui en ont découlé, ont joué un rôle déterminant à cet égard. Outre la répartition du travail inégale, les marges plus faibles, les collaborateurs supplémentaires, en particulier pour atteindre la croissance dans le secteur Outillage, et les coûts de mise en oeuvre des projets d’innovation ont plombé le résultat d’exploitation. Mikron Automation n’a pas pu profiter pleinement du volume du chiffre d’affaires nettement accru étant donné que les marges de projets étaient encore sous pression et que certains pics de la demande ont constitué une source d’inefficacité. En outre, plusieurs projets complexes donc risqués étaient en cours d’exécution à la fin de l’exercice, ce qui a dû être pris en compte sur le plan comptable.
 
Bénéfice
En 2016, le groupe Mikron a réalisé un bénéfice de CHF 2,3 millions (contre CHF 0,9 million l’année précédente). Lors de l’assemblée générale, le conseil d’administration proposera en 2016 la distribution d’un dividende sur réserves de placements de capitaux de CHF 0,05 par action (CHF 0,05 l’exercice précédent également).
 
Perspectives
Les perspectives pour 2017 s’annoncent difficiles. Le groupe Mikron s’attend à de nouveaux élans favorables pour l’activité Services et Outillage et à une évolution volatile de l’entrée de commandes pour les systèmes d’usinage et d’automatisation. En raison du carnet de commandes réparti de façon inégale sur les différents sites mais globalement satisfaisant, le groupe Mikron table sur une croissance modérée du chiffre d’affaires pour 2017. Compte tenu des différentes mesures de réduction des coûts des matériaux et d’augmentation de l’efficacité, le groupe s’attend à une légère amélioration de l’EBIT.

Contact
Mikron Management AG, Martin Blom, CFO Mikron Group
Téléphone +41 91 610 62 09, ir.mma@mikron.com

Elenco news